Un événement à partager, une question.

 

  • 14/02/2013
    on y était : la convention « visionnaire » du groupe Adeo

     

    Suite à leur visite de l’Imaginarium et de l’exposition « Do it Yourself, le labo des bricodeurs numériques » présentée du 18 octobre au 16 décembre 2012, le Groupe Adeo (spécialisé dans la maison et son aménagement, fort de 25 entreprises présentes dans 13 pays -Leroy Merlin, Kbane, Weldom…-) a fait appel à la Plaine Images pour intégrer cette exposition dédiée à « l’innovation numérique ascendante » et au phénomène des « makers »dans un séminaire interne regroupant 700 de ses collaborateurs. Le 12 février, la Plaine Images a ainsi déployé un espace de 200m2 à Port-Marly ; espace présentant une adaptation de cette exposition.

    Pour le Groupe Adéo, le travail de commissariat artistique et de réflexion économique engagé par la Plaine Images s’est imposé comme un support idéal pour offrir à ses collaborateurs une image des évolutions à venir en terme de production et de distribution dans le secteur de l’aménagement de la maison. Le bricolage numérique, les nouveaux textiles, les modes de travail collaboratif tels que présentés dans l’exposition vont probablement impacter leurs métiers et leurs relations-client.
    C’est donc une vue prospective que les décideurs du Groupe Adéo ont souhaité partager avec leurs collaborateurs, et ce afin d’imaginer « le monde de 2023″.

    Au centre d’un espace appelé « Nouveau Monde », qui mélangeait conférences, exposition et ateliers, les collaborateurs du groupe Adéo ont pu explorer la mouvance Do it Yourself et appréhender l’économie collaborative ou l’open source à travers trois espaces : fabriquer, créer et jardiner. Deux ateliers étaient intégrés à cet espace d’exposition. Une démonstration d’imprimante 3D était assurée par Thierry Mbaye du m.e.u.h. lab alors que Valkyrie avait démonté tous ses jouets pour expliquer le circuit-bending. Une orange comme conducteur pour remplacer une résistance ? Et oui, avec la bidouille, on peut être surpris ! Du moins, certains des collaborateurs du Groupe Adeo ont pu s’étonner de cet univers qui s’offrait à eux. Les expérimentations musicales dans le coin des ateliers, les sons provenant de l’utilisation des drawdio (crayons musicaux) ou de l’atari punk console, l’usinage issu des démonstrations réalisées par la Nouvelle Fabrique ont rencontré la douce musique du textileXY de Maurin Donneaud. Le designer d’interaction installé à la BlackBoxe, hackerspace parisien, était présent avec nous pour répondre aux multiples interpellations face à son tissu musical, fruit d’une rencontre entre le monde du tissage et de l’électronique. Un prototype qui a suscité idées et réflexions car il pourrait doter les objets du sens du toucher ou trouver son utilité dans une multitude de domaines d’applications tel que les interfaces homme-machine, les objets communicants, la domotique, l’univers des jouets pour enfants, l’ordinateur vestimentaire… Un très bon exemple de l’apport des pratiques DiY et open source à l’innovation et l’économie plus traditionnelle dont se sont saisis les collaborateurs du Groupe Adeo.

    Et pour nous, il s’agit d’une belle reconnaissance de notre capacité à dévoiler les innovations en cours et de les « mettre en lumière » à travers le prisme du médium exposition.


  • Aucun commentaire

    Laissez votre commentaire





    *