Un événement à partager, une question.

 

  • 24/01/2013
    On y était : Game Apéro #11

    Les Game Apéros sont des rendez-vous mensuels incontournables, bien connus des entreprises de la filière du jeu vidéo euro-régionale. Organisés par l’association Game In, implantée à la Plaine Images, à destination de ses membres, ils font figure de moments d’échanges sur des thématiques diverses liées à l’industrie du jeu vidéo et de rencontres. Le 23 janvier, l’Hybride hébergeait le Game Apéro #11 placé sous la thématique du « jeu vidéo online » et … on y était !

    Pour ce 11ème rendez-vous, une table ronde animée par Benoît Clerc, directeur des acquisitions software chez Bigben Interactive, réunit 5 entreprises membres de Game In. Charles Christory,  fondateur et dirigeant d’Adictiz, Matthieu Richez, cofondateur et CEO de CCP, Mélanie Christin, cofondatrice et lead designer d’Atelier 108, Maxence Devoghelaere, cofondateur et PDG de 3DDUO, et Pierre Dreulle, responsable marketing et communication de GOTO Games, ont ainsi échangé sur leurs projets de jeux online et partagé leur expérience avec la trentaine de participants confortablement installés dans les canapés de l’Hybride.

    Un point commun les réunissait à cette table ronde (outre leur implication dans Game In) : un positionnement initial sur le digital, qu’ils aient lancé leurs activités il y a 12 ans ou plus récemment. Mais la diversité des projets de chacun et de leur positionnement sur le segment du jeu online a créé l’occasion de découvrir les opportunités et les difficultés de la diffusion des jeux, de  comprendre les choix de modèles économiques et des leviers de monétisation, d’identifier les partenaires (PR, plateformes, éditeurs…).

    S’il y a une chose à retenir sur le business model du jeu online, c’est qu’il n’y en a pas qu’un ! Les revenus peuvent être générés par la publicité, la vente d’items, l’abonnement ou encore la vente d’une application… Chacun des participants affichaient des choix différents pourtant tous rentables ! Du free to play au modèle par abonnement en passant par le freenium ou l’alliance avec un éditeur, autant de stratégies en confrontation lors de cette table ronde. Cette question de la monétisation et de la manière de la pousser ou non a d’ailleurs suscité quelques échanges « animés ».

    Deux tendances semblèrent finalement se dégager sur cette question du jeu online : l’importance des analytics ou metrics, pour anticiper le comportement du jouer et modifier le game design du jeu, et du marketing ainsi que du community management. Le jeu online entraine ainsi surtout l’intégration de nouvelles compétences, de nouveaux métiers, dans les entreprises de jeu vidéo !

    Un Game Apéro n’aurait pas été un Game Apéro sans terminer par un dernier verre pour poursuivre les discussions sur le sujet ou sur toute autre chose, pour échanger et pour se connaitre. Merci Game In !

  • 1 commentaire

    • marc
      le 24/01/2013

      merci d’être venus !

    Laissez votre commentaire





    *